Le pochen

 Historique du pochen

Le jeu du Pochen est un jeu allemand dont les origines remontent au XVème siècle. Une variante de ce jeu est connu en France sous le nom du Poch. Ce jeu a traverséles à¢ges pour être couramment encore jouéà la fin du XXème siècle. Le jeu se compose d'une phase de mise, de pari et de jeu.

 Matériel pour le pochen

Un plateau de jeu de Pochen, des jetons et un jeu de 52 cartes.

Le Pochen est composéde tiroirs As, Roi, Dame, Valet, 10, Mariage, Séquence et Pochen. Chaque joueur mise un jeton dans chacun des casiers du Pochen, à l'exception de la case Pochen.

La hiérarchie décroissante des cartes est la suivante:

As Roi Dame Valet 10 9 8 7 6 5 4 3 2

 Préparatifs pour le pochen

Le Pochen est mis au centre de la table. Chaque joueur met dans chaque compartiment à l'exception de celui du Pochen un jeton. Le donneur distribue 5 cartes à chacun des joueurs une par une dans le sens des aiguilles d'une montre. Une fois que toutes ces cartes ont étédistribuées, le donneur retourne alors une dernière carte qui déterminera la carte de l'atout, carte appelée retourne.

Les joueurs parient alors pour le Pochen. Pour participer au pari du Pochen, le joueur doit disposer au moins de deux cartes de même valeur. Pour parier, le joueur mise selon son bon vouloir. Le joueur suivant peut passer (décider de ne pas prendre part au pari) ou miser la même somme que le précédent joueur a fait.. Les paris sont faits une fois qu'un tour de table a étéfait. Les joueurs qui ont pariémontrent leurs cartes. On détermine alors celui qui remporte le pari. (2 As battent 2 Rois ou 2 Dames battent 2 Valets).

 Règle du pochen

Les joueurs se débarassent alors de leurs cartes. Le joueur entame une série composée d'une suite de cartes en valeur croissante sans interruption (par exemple un joueur se débarasse de 2, 3, 4, 5 dans la même couleur). Si le joueur ne possède pas la carte de valeur immédiatement supérieure dans la couleur de l'atout, la main revient au joueur suivant qui prend la main s'il peut continuer. Si aucun des joueurs ne peut fournir la carte immédiatement supérieure dans l'atout, la main revient à celui qui l'avait perdu (le joueur pose 7, 8, 9 de coeur. Il ne possède pas le 10 de coeur. Aucun des autres joueurs ne le possède; Le joueur qui avait perdu la main pose son Valet). Le joueur qui finit une série avec un As, recommence la séquence là oà ¹ il le désire dans la couleur de son choix.

Chaque joueur qui peut se débarasser d'une carte figurant sur le Pochen dans la couleur de l'atout récupère la mise présente dans le tiroir. Le joueur qui dispose du Roi et de la Dame dans la couleur de l'atout remporte la mise du Roi, la mise de la Dame et la mise du Mariage. La séquence est remportée par le joueur qui possède la séquence de trois cartes la plus forte dans la couleur de l'atout (par exemple As, Roi, Dame ou 10, 9, 8). Les mises non remportées demeurent dans leur casier respectif et sont remises en jeu pour la partie suivante.

 Fin du jeu

Les joueurs se débarassent alors de leurs cartes. Le joueur entame une série composée d'une suite de cartes en valeur croissante sans interruption (par exemple un joueur se débarasse de 2, 3, 4, 5 dans la même couleur). Si le joueur ne possède pas la carte de valeur immédiatement supérieure dans la couleur de l'atout, la main revient au joueur suivant qui prend la main s'il peut continuer. Si aucun des joueurs ne peut fournir la carte immédiatement supérieure dans l'atout, la main revient à celui qui l'avait perdu (le joueur pose 7, 8, 9 de coeur. Il ne possède pas le 10 de coeur. Aucun des autres joueurs ne le possède; Le joueur qui avait perdu la main pose son Valet). Le joueur qui finit une série avec un As, recommence la séquence là oà ¹ il le désire dans la couleur de son choix.

Chaque joueur qui peut se débarasser d'une carte figurant sur le Pochen dans la couleur de l'atout récupère la mise présente dans le tiroir. Le joueur qui dispose du Roi et de la Dame dans la couleur de l'atout remporte la mise du Roi, la mise de la Dame et la mise du Mariage. La séquence est remportée par le joueur qui possède la séquence de trois cartes la plus forte dans la couleur de l'atout (par exemple As, Roi, Dame ou 10, 9, 8). Les mises non remportées demeurent dans leur casier respectif et sont remises en jeu pour la partie suivante.

 Décompte des points

Chaque perdant remet au gagnant le nombre de jetons correspondant au nombre de cartes qui lui restent en main.


Recherchez un club de jeu

Recherchez un club de jeu près de chez vous pour jouer au Bridge, à la Belote, aux Echecs, trouver une ludothèque qui vous fera découvrir de nouveaux jeux. Plus de 2.000 clubs référencés.

Recherchez votre club de jeu »